L’Empereur d’Atlantide

Distribution

Orchestre des Pays de Savoie
Cie I'Opéra - Théâtre
Solistes de Lyon - Bernard Têtu
Musique : Viktor Ullmann
Livret : Peter Klen
Direction musicale : Graz/el/a Contraffo
Mise en scène : André Fornler
Voix : Solistes de Lyon - Bernard Tétu
Philippe Georges, baryton
NN, mezzo-soprano
Robert KoiIer, basse
stéphanle Loris, soprano
stuart Pafferson, ténor
Scénographie et costumes : Mireila Welngarten

Résumé

Dans un pays en prise à une dictature féroce, la mort (encore elle !) décide de ne plus jouer le jeu. Elle brise son épée. Plus personne ne mourra dorénavant ! Inutile de dire que ça ne fait pas l’affaire du dictateur qui la presse de reprendre ses esprits et son travail… Cet opéra, né dans des conditions terribles, alors que Viktor Ullmann est interné au camp de Terezin avant de finir sa vie à Auschwitz, transcende ce contexte et habille la farce grotesque qui constitue l’ossature d’une musicalité et d’une poésie émouvantes.

Une déclaration d’amour à la mort.
À la première rencontre de la musique du compositeur tchèque Viktor Ullmann on se régale tout simplement par la sensualité, le style élégant, l’humour, l’esprit et la palette infinie des couleurs et des émotions. On s’aperçoit de certaines allusions à Weill, Mahler, au Jazz et à la tradition allemande entre Bach et Mendelssohn. (…) En revanche, à la deuxième écoute, nous avons tous senti un tremblement de terre mental provoqué par la vérité qui se cache sous la surface brillante de l’opéra du « Kaiser ». Cette musique remplie de vigueur, d’élan vital, a été composée dans des conditions indicibles. C’est une musique qui glorifie la (sur)vie et qui chante un désir ardent pour la mort. Un requiem dédié à la beauté de la Nature éternelle. Avec la mise en scène sensible et introspective d’André Fornier, la scénographie, chorégraphie et les costumes de la Jeune artiste berlinoise Mire/la Weingarten, l’Orchestre des Pays de Savoie et moi tentons une aventure révélatrice sur nous-mêmes, notre relation avec la vie, la mort, l’histoire.

Graziella Contratto – Directrice musicale

< Événement précédentLa pitié dangereuse
Événement suivant >Ballet du Grand Théâtre de Genève

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX

Partagez vos archives !

Vous avez des photos, un programme, une affiche de cet événement ? Partagez vos souvenirs, nous les rajouterons sur cette page.

L'Empereur d'AtlantideOrchestre des Pays de Savoie <br> Cie I'Opéra - Théâtre <br> Solistes de Lyon - Bernard Têtu <br> Musique : Viktor Ullmann <br> Livret : Peter Klen <br> Direction musicale : Graz/el/a Contraffo <br> Mise en scène : André Fornler <br> Voix : Solistes de Lyon - Bernard Tétu <br> Philippe Georges, baryton <br> NN, mezzo-soprano <br> Robert KoiIer, basse <br> stéphanle Loris, soprano <br> stuart Pafferson, ténor <br> Scénographie et costumes : Mireila Welngarten