Art et Nature en Chablais

Sandy Avignon . Régine Raphoz . Marc Limousin

Distribution

Du 19 juin au 18 septembre 2011

Résumé

Trois œuvres in-situ dans trois sites géologiques remarquables du Chablais …

En contrepoint à l’exposition des œuvres de Nils-Udo, et dans le cadre culturel et artistique du projet du Géoparc dans le Chablais, la Maison des Arts de Thonon, l’O.D.A.C (Office Département d’ Action Culturelle du Conseil Général de la Haute-Savoie) et le S.I.A.C (Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Chablais), ont souhaité accueillir trois plasticiens en résidence. Leur mission est d’installer une œuvre éphémère visible huit à dix semaines dans trois sites géologiques différents du Chablais. Chaque artiste aura également soin d’impliquer les habitants des lieux concernés par son intervention.

Sandy Avignon / Entre-temps… – Sculpture sonore
Cette artiste a choisi l’étang du Puisoir situé sur la commune d’Orcier. Ce petit lac génère une couleur bleue intense toute l’année grâce à des phénomènes géologiques et chimiques très particuliers.  » J’ai choisi ce lieu, explique-t-elle pour l’atmosphère unique et énigmatique qui s’y dégage. Le paysage m’est apparu comme un lieu d’attraction et de mystère où réel et imaginaire semblent s’effleurer dans un ballet permanent. C’est un lieu où l’on se laisse volontiers aller à la contemplation, et qui, par ses caractéristiques exceptionnel/es, alimente /’imaginaire et la rêverie. J’ai été interpellée par son aspect merveilleux, sa formation brutale, et les légendes singulières qui l’entourent(…) Je souhaite réaliser une « sculpture sonore » qui tentera de mettre en scène le pouvoir d’attraction et d’étrangeté du site sur fond de légendes. « 

Régine Raphoz / Réminiscence – Installation
Tout à la fols sculpteur et plasticienne agissant en milieu naturel, Régine Raphoz a quant à elle choisi le Lac de Vallon, à Bellevaux. Très récemment créé (1943) par un phénomène naturel géologique, son irruption dans le paysage alpestre a eu des Incidences humaines importantes en ensevelissant des habitations.  » Mon choix, confie-t-elle, se concentrera sur la présentation « réminiscente » de trois vaches blanches semblent marcher à la surface de l’eau. La vache est l’animal le plus emblématique du territoire. Symbole fort de la vie avant la naissance du lac, la vache, d’un blanc fantomatique, peut aussi représenter l’éventuel avenir de cet endroit, le Lac de Vallon se comblant petit à petit. « 

Marc Limousin / Chablais en Mer ou Les Facéties de Thétys – Installation vidéo et peinture sur roche
Ce plasticien s’est Intéressé aux abords du Château des Allinges. Ce site témoigne de la présence de la mer dans le Chablais. Une mer réunissant les continents européens et les continents africains, il y a plus de 150 millions d’années. (…)  » On peut lire dans la pierre les ultimes collusions I collisions de la plaque africaine et de la plaque eurasienne nous dit-il. On se plaît alors à imaginer un retour possible de la mer, telle qu’elle était il y a deux cents millions d’années… Ce projet lul a permis d’imaginer une reconstitution de la mer grandeur nature, pour une immersion du visiteur. « 

< Événement précédentLe Malade imaginaire
Événement suivant >La légende merveilleuse de Godefroy de Bouillon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX

Partagez vos archives !

Vous avez des photos, un programme, une affiche de cet événement ? Partagez vos souvenirs, nous les rajouterons sur cette page.

Art et Nature en ChablaisDu 19 juin au 18 septembre 2011