Le Bac 68

Histoire comique et fantastique

Distribution

Ecriture, mise en scène et interprétation : Philippe Caubère

Résumé

Voici une adaptation d’un épisode de la fameuse épopée L’Homme qui danse, réalisée dans la veine de la Danse du Diable : le Théâtre selon Ferdinand. Pour cette création, Philippe Caubère a pour ambition de raconter à la jeune génération comment leurs parents (ou grands-parents !) ont vécu cet épisode de l’Histoire dont on parle encore aujourd’hui, pour le célébrer ou l’enterrer… C’est aussi l’occasion de retrouver Claudine et Ferdinand, les personnages clés de La Danse du Diable présentée la même semaine : le rapport mère-fils et le bouleversement qu’a représenté l’avènement de Mai 68 dans cette banale famille française. Histoire dans l’histoire, digression dans le récit ou parenthèse enchantée, Le Bac 68 peut aussi bien s’apprécier comme une suite à La Danse du Diable, que comme un récit autonome permettant une première et belle rencontre avec l’univers épique de Philippe Caubère. Le magnifique.

< Événement précédentLa Danse du Diable
Événement suivant >La demande d’emploi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX

Partagez vos archives !

Vous avez des photos, un programme, une affiche de cet événement ? Partagez vos souvenirs, nous les rajouterons sur cette page.

Le Bac 68Ecriture, mise en scène et interprétation : Philippe Caubère