ZOUC et Brigitte Fontaine

Distribution

Résumé

ZOUC nous fait prendre le temps de vivre le quotidien. L’artiste réussit merveilleusement dans cet art difficile. Cependant le quoti­dien peint par Zouc est presque dénué de poésie. La vie de tous les jours est vue par un œi I aussi critique que sensible et contée par une voix plus souvent caustique que tendre.
L’artiste nous montre le plus souvent des êtres humains terriblement naturels, c’est-à-dire sans imagination, vivant tels des automates. Les discussions de village sont  » plates comme des trottoirs  » ! : La cha­leur de l’accent jurassien fait ressortir cruellement la platitude des propos. Zouc s’en prend à notre système éducatif, au régime hospi­talier… Ses descriptions de la réalité sociale sont souvent dan­tesques. La vie quotidienne devient une sorte d’enfer, peuplé de gens aux regards niais ou fous et aux membres désarticulés. Ses personnages ne manquent pas de relief, mais cela n’est qu’appa­rence. L’intérieur est vide.

On rit aussi avec Zouc, mais on rit jaune si on a le moindre sens de l’autocritique. Que dire de plus, sinon qu’il faut absolument avoir vu ZOUC ? (JOURNAL DE GENEVE).

< Événement précédentQUELQUE PART QUELQU’UN
Événement suivant >GEORGE QUI ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX

Partagez vos archives !

Vous avez des photos, un programme, une affiche de cet événement ? Partagez vos souvenirs, nous les rajouterons sur cette page.

ZOUC et Brigitte Fontaine ZOUC nous fait prendre le temps de vivre le quotidien. L'artiste réussit merveilleusement dans cet art difficile. Cependant le quoti­dien peint par Zouc est presque dénué de poésie. La vie de tous les jours est vue par un œi I aussi critique que sensible...