Rétrospective Luchino Visconti

Cinéaste de l'esthétisme et du raffinement

Distribution

Résumé

« Ce qui m’a surtout conduit au cinéma, c’est le devoir de raconter des histoires d’hommes vivants : des hommes qui vivent parmi les choses et non pas les choses pour elles-mêmes. » Luchino Visconti.

Treize films vous seront proposés :
Ossessione (1942)
La Terre tremble (1948)
Bellissima (1951)
Senso» (1954)
Les Nuits Blanches (1957)
Rocco et ses Frères (1960)
Le Guépard (1963)
Sandra (1965)
Les Damnés (1969)
Mort à Venise (1971)
Ludwig (1973)
Violence et Passion (1974)
L’innocent (1976)

< Événement précédentLes Coquines
Événement suivant >Les Palmes de Monsieur Schutz

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX

Partagez vos archives !

Vous avez des photos, un programme, une affiche de cet événement ? Partagez vos souvenirs, nous les rajouterons sur cette page.

Rétrospective Luchino Visconti "Ce qui m'a surtout conduit au cinéma, c'est le devoir de raconter des histoires d'hommes vivants : des hommes qui vivent parmi les choses et non pas les choses pour elles-mêmes." Luchino Visconti. Treize films vous seront proposés : Ossessione (1942)La Terre tremble (1948)Bellissima (1951)Senso»...