Orchestre de l’Opéra National de Lyon

Distribution

Direction musicale : Kazushi Ono
Orchestre de l'Opéra de Lyon

Résumé

Voici un programme d’hiver consacré à la valse pour terminer l’année dans le somptueux cadre de la Grange au Lac. Il n’y a pas que Johannes Brahms pour avoir écrit des valses : et elles ne viennent pas toutes de Vienne. Qu’elles s’appellent «bonheur» chez Prokoviev ou insufflent une poignante mélancolie comme la Valse triste de Sibelius, elles sont, avec toutes les danses, «l’âme de la musique de Ravel» comme le disait Jean-François Zygel lors d’une de ses leçons de musique. Elles sont un monde qui tourne en rond sur trois temps, sans jamais s’arrêter. Depuis septembre 2008 et après le Hongrois Ivan Fischer, le Britannique John Eliot Gardiner, l’Américain Kent Nagano et le Français Louis Langrée, le Japonais Kazushi Ono a pris les commandes de l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon. Contrairement à ses prédécesseurs, il n’est pas directeur musical mais chef permanent, le chef d’un des plus beaux orchestres de notre hexagone.

À à peine 50 ans, Kazushi Ono est un des plus grands chefs au monde. Disciple de !’Américain Leonard Bernstein et de l’Allemand Wolfgang Sawallisch, (l’un des plus grands chefs du 20e siècle dont il a été l’assistant à Munich dans les années 80), il obtient le Premier Prix du Concours Arturo Toscanini en 1987, ce qui lui permet d’accéder très vite à des fonctions à hautes responsabilités. En 1992, il devient chef permanent à l’Orchestre philharmonique de Tokyo puis occupe la place de directeur général du Badisches Staatstheater de Karlsruhe en Allemagne avant de diriger l’orchestre de la Monnaie de Bruxelles. Des opéras wagnériens à la musique contemporaine en passant par l’opéra italien, Kazushi Ono excelle dans sa direction musicale qu’il maîtrise au point de tout diriger sans partition. Sa technique parfaite subjugue. A l’aise sur les partitions du répertoire lyrique comme sur celles de la musique symphonique, il a l’art de saisir l’essence de l’œuvre afin de la magnifier.

Dimitri Chostakovitch Moscou, quartier des cerises, Ouverture
Piotr Tchaïkovski Polonaise, extraite d’Eugène Onéguine
Richard Strauss Valses extraites du Chevalier à la rose (actes 2 et 3)
Emmanuel Chabrier Fête polonaise, extraite du Roi malgré lui
Jean Sibelius Valse triste
Serge Prokofiev Valse « bonheur », extraite de Cendrillon
Maurice Ravel La Valse

< Événement précédentLes cinq doigts de la main
Événement suivant >Véronique Nahoum-Grappe

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX

Partagez vos archives !

Vous avez des photos, un programme, une affiche de cet événement ? Partagez vos souvenirs, nous les rajouterons sur cette page.

Orchestre de l'Opéra National de LyonDirection musicale : Kazushi Ono <br> Orchestre de l'Opéra de Lyon