Le Traitement

ou comment ils ont mangé Anne

Distribution

Compagnie Ariadne
Texte : Martin Crimp
Mise en scène : Anne Courel
Avec : Blandine Laurain, Christophe Mirabel, Nathalie Royer, Jean-Philippe Salerio, Stéphane Delbasse

Résumé

Le Traitement de Martin Crimp est un écho à Valparaiso de Don De Lillo, qu’Andrea Novicov et sa compagnie Angledange ont créé en avril 2007. Une nouvelle façon de montrer les rapports que la télévision (le monde des images) entretient avec la réalité. Comment elle se nourrit du quotidien (réel ou fantasmé) des « vrais gens » comment elle se détourne de toute fiction et préfère « fictionner » à partir de la réalité. Comment elle engloutit les histoires et les protagonistes de ces histoires ‘ les digère et les recrache une fois que l’affaire est dans la boîte. Anne Courel est une habituée de Thonon et de ses environs. Elle y a présenté Yvonne Princesse de Bourgogne, Les Sincères et à l’occasion des Chemins de Traverse, Peepshow dans les Alpes et Ma Famille. C’est donc tout naturellement à elle que la Maison des Arts Thonon-Evian a confié la première création de sa saison, tirée du livre de l’auteur britannique Martin Crimp.

Une ville : New York. Un milieu : le monde du spectacle. Une période : 1990. Une femme : Anne. Elle vient dans le bureau d’une agence artistique raconter l’histoire de sa vie à un couple en quête d’un synopsis entourés d’un écrivain oublié, d’une stagiaire ambitieuse et d’une star exigeante. Entre cruauté et innocence, chacun vise a dépouiller l’autre de sa parole et de son identité. Un suspens haletant à l’ironie mordante et aux personnages ambigus et imprévisibles. Une histoire où tout s’achète : non seulement les œuvres mais aussi leurs auteurs…

Parallèlement aux petites formes autour desquelles le dialogue avec le public est assez « thématique », j’ai besoin de me laisser raconter quelque chose de plus trouble, de plus intime, qui témoigne néanmoins tout aussi violemment du chaos, des petites et grandes catastrophes (…). Avec le spectacle À tue-tête, j’ai pu expérimenter des postulats et idées sur le texte comme partition, la musicalité de la langue : c’est l’heure d’aller au bout de cette piste qui me tient à cœur de plus en plus. C’est à ce double titre que l’œuvre de Martin Crimp m’intéresse aujourd’hui, en ce qu’elle questionne très profondément les rapports du personnel et du collectif, du langage et de la réalité, théâtrale entre autres. Son écriture est nette et efficace, elle inquiète ou s’inquiète du monde mais sait le faire avec humour et laisser une grande place à l’onirisme.
Anne Courel – Metteur en scène

< Événement précédentAldo Naouri
Événement suivant >La Reine des Pommes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX

Partagez vos archives !

Vous avez des photos, un programme, une affiche de cet événement ? Partagez vos souvenirs, nous les rajouterons sur cette page.

Le TraitementCompagnie Ariadne <br> Texte : Martin Crimp <br> Mise en scène : Anne Courel <br> Avec : Blandine Laurain, Christophe Mirabel, Nathalie Royer, Jean-Philippe Salerio, Stéphane Delbasse