Erendira

Distribution

Cie Premier Acte
Texte : Gabriel Garcia Marquez d'après "L'incroyable et triste histoire de la candide Erendira et de sa grand­mère diabolique"
Adaptation et mise en scène : Sarkis Tcheumlekdjian
Composition musicale : Gilbert Gandil

Résumé

Orpheline de père et de mère, la jeune et belle Erendira est élevée par sa grand-mère, personnage mythique aux allures de souveraine d’un royaume imaginaire, pour laquelle elle travaille. Un soir, épuisée par son dur labeur, Erendira s’endort en oubliant d’éteindre sa chandelle. À l’aube, le somptueux château n’est plus que cendres. Pour rembourser la vieille femme, Erendira accepte de se prostituer. Sur l’initiative de la grand-mère, l’entreprise devient bientôt une affaire commerciale très intéressante. Mais un jour, arrive le bel Ulysse, un adolescent doré aux yeux marins et solitaires…

Cette nouvelle mise en scène de Sarkis Tcheumlekdjian évoque l’univers coloré et fantastique de l’auteur colombien Gabriel Garcia Marquez, Prix Nobel de Littérature et auteur, entre autres, de Cent ans de solitude. Il s’est immergé dans les histoires rocambolesques, s’est nourri de la langue puissante et imagée pour inventer un spectacle qui permet à ces individus, fantasques··et presque insaisissables, d’évoluer sur une scène de théâtre, dans des registres variés : théâtre, chant, actes dansés… Les acteurs­ choristes font ressortir la force poétique et satirique du texte, et dans les marges de la musique, les héros de l’histoire se rejoignent, s’agressent ou se débattent, s’habillent ou se dévêtent, roulent au sol pour mourir ou pour s’étreindre, toujours avec la grâce et l’élégance des danseurs. Les costumes, le maquillage et les éclairages sont là pour donner à l’ensemble des allures de fresque baroque, si puissantes dans le texte.
Gabriel Garcia Marquez aime à travestir ses souvenirs et inventer des récits épiques à partir de figures qui l’ont marqué. Héros sublimes ou ridicules, qui se trouvent toujours dans des situations fantastiques ou grotesques, de vie, de mort, d’amour, de vengeance, les héros de la brève mais incroyable histoire d’Erendira, sortent tous du sanctuaire imaginaire que constitue la fresque des Cent ans de solitude.
Comme dans les contes, les rêves ou les cauchemars, ils se métamorphosent, se brisent et disparaissent dans un nuage de fumée…

< Événement précédentLe Ballet de Lorraine
Événement suivant >La Flûte enchantée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX

Partagez vos archives !

Vous avez des photos, un programme, une affiche de cet événement ? Partagez vos souvenirs, nous les rajouterons sur cette page.

ErendiraCie Premier Acte<br> Texte : Gabriel Garcia Marquez d'après "L'incroyable et triste histoire de la candide Erendira et de sa grand­mère diabolique" <br> Adaptation et mise en scène : Sarkis Tcheumlekdjian<br> Composition musicale : Gilbert Gandil