Ali Baba et les quarante voleurs

Distribution

Théâtre La Cordonnerie
Texte : librement inspiré de 'Histoire d'Ali Baba et de quarante voleurs exterminés par une esclave (Les Mille et Une Nuits)
Réalisation : Samuel Hercule
Avec : Michel Le Gouis, Bernard Cupillard
Accompagnés en direct par :
Denis Mignard, guitare et batterie
Timothée Jolly, piano et sansula
Samuel Hercule, voix et bruitages
Métilde Weyergans, voix

Résumé

La Cordonnerie, compagnie spécialisée dans la conception de spectacles alliant la création des images et la musique sur scène (souvenez-vous de Demain lors des Chemins de Traverse 04 et de Barbe Bleue en début de saison dernière et qui sera présenté en séances scolaires cette année) s’est, pour cette nouvelle création d’Ali Baba et les quarante voleurs, inspirée librement du conte des Mille et Une Nuits. Nul doute que l’on y retrouve le très beau sens poétique qu’inspire la Compagnie dans la réalisation faussement artisanale de ses films et dans l’accompagnement scénique qui mêle jeu des acteurs, bruitage et musique. Voilà une compagnie qui développe au fil de ses créations un univers très particulier, onirique et drôle.

Ce conte pourrait se situer au début des années 70. Dans un pays non défini, mais qu’importe. Sur scène, la narratrice, sorte de Shéhérazade moderne, commence le récit : Dans un endroit désertique, abandonné de tous… Dans cette histoire, une sorte de western, on retrouve deux des personnages centraux du conte, Ali Baba et son frère aîné, Cassim. Ici, ils sont pompistes dans une station-service Gulfo, célèbre compagnie pétrolière, seul bien laissé en héritage par leur défunt père. Les occupations, comme les clients, sont rares. Les jours se suivent et se ressemblent : le café à faire chauffer, le prix de l’essence à changer et les aventures de Miss Oakley, compagne d’arme de Buffalo Bill, à regarder. Mais l’hiver arrive, un hiver glacial comme on n’en a jamais vu sur le plateau. Un jour, Ali Baba se décide à aller chercher du bois… C’est là que la vie des deux frères rejoint la vie aventureuse et dangereuse des westerns qu’ils aiment: une caverne, des voleurs armés jusqu’aux dents, de l’Or et de l’Argent… Mais Ali Baba et Cassim sont tout sauf des cow-boys entreprenants ….

< Événement précédentMônica Passos
Événement suivant >Patrick Barbier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX

Partagez vos archives !

Vous avez des photos, un programme, une affiche de cet événement ? Partagez vos souvenirs, nous les rajouterons sur cette page.

Ali Baba et les quarante voleursThéâtre La Cordonnerie<br> Texte : librement inspiré de '<i>Histoire d'Ali Baba et de quarante voleurs exterminés par une esclave (Les Mille et Une Nuits)</i> <br> Réalisation : Samuel Hercule <br> Avec : Michel Le Gouis, Bernard Cupillard <br> Accompagnés en direct par : <br> Denis Mignard, guitare et batterie <br> Timothée Jolly, piano et sansula <br> Samuel Hercule, voix et bruitages <br> Métilde Weyergans, voix